Les travaux vont commencer !!! 🏚➡🏠

le

L’histoire complĂšte de la recherche d’un maçon, les devis etc, ce sera pour plus tard. Cela fait des mois et des mois qu’on Ă©tait en train de prĂ©parer des devis, et ce vendredi, on a enfin signĂ© pour une petite entreprise locale qui va nous faire l’ensemble des travaux. On prĂ©parait le terrain depuis un moment dans le jardin. Hier et aujourd’hui, les choses se sont accĂ©lĂ©rĂ©es et nous avons dĂ©mĂ©nagĂ© le sous-sol, le salon et la cuisine. Je vous raconte tout ça.

Derniers préparatifs

Vendredi matin, Philippe a dĂ©jĂ  dĂ©placĂ© une bonne partie de son atelier vers la chaufferie, pour laisser de l’espace aux ouvriers. Jusqu’Ă  jeudi, j’avais tĂ©lĂ©travaillĂ© dans le salon. Nous avons aussi commencĂ© Ă  ranger toutes les petites affaires, principalement Ă  l’Ă©tage.

Ce vendredi 5 fĂ©vrier, en dĂ©but d’aprĂšs-midi, nous avons donc signĂ© les deux devis. Il y a deux devis pour des raisons trĂšs pratiques : tout ce qui concerne la rĂ©novation Ă©nergĂ©tique pouvant ouvrir droit Ă  des aides diverses, notamment une TVA Ă  5,5%, c’est sur un devis sĂ©parĂ©.

AprĂšs avoir signĂ© les devis, le grand dĂ©mĂ©nagement a vraiment commencĂ© : la table et les chaises sont montĂ©es Ă  l’Ă©tage (la table se dĂ©monte trĂšs bien !) ; l’armoire est dĂ©coupĂ©e en petits morceaux avant d’ĂȘtre montĂ©e aussi (flĂšche rouge) ; le bahut devra descendre au sous-sol, il ne passera pas la porte de la cuisine vers l’Ă©tage. Mais pour cela il faudra du renfort.

Vendredi avant le couvre-feu, il ne reste plus que le bahut, vide mais avec quelques bricoles encore posĂ©es dessus. Pour l’armoire, nous l’avions ramassĂ©e dans la rue, elle est en chĂȘne massif et on peut donc rĂ©cupĂ©rer les planches et les montants
 pour faire de la menuiserie bien sĂ»r.

Samedi, les renforts venus, le bahut trouve sa place au sous-sol. Il est passĂ© par la fenĂȘtre du salon, puis par la porte du sous-sol, le trajet le plus court possible.

On peut s’attaquer Ă  l’Ă©vier de la cuisine :

Le meuble, sans intĂ©rĂȘt, se retrouve dans le jardin en attendant la dĂ©chetterie. On conserve l’Ă©vier lui-mĂȘme au moins temporairement ; il est trĂšs abĂźmĂ© mais avant de refaire la cuisine, il pourra peut-ĂȘtre resservir. Sous l’Ă©vier, derriĂšre le meuble, on retrouve quelques restes de l’ancienne cuisine : deux couvercles de casserole, deux boĂźtes en plastique… et pas mal de crottes de souris. Pourquoi suis-je Ă  peine Ă©tonnĂ©e ? Je balaye tout ça. On met deux beaux bouchons tout neufs pour fermer les tuyaux et pouvoir remettre l’eau.

Quelques autres petits travaux restent Ă  faire. Pour protĂ©ger les boutures de seringat, je positionne le coq et des bacs devant, en espĂ©rant que la camionnette n’ait pas Ă  reculer jusque-lĂ … Les frangins s’occupent encore de la vidange (en parallĂšle du dĂ©montage de l’Ă©vier), aprĂšs avoir coupĂ© le chauffage. DerniĂšre Ă©tape, dĂ©visser des planches supplĂ©mentaires pour permettre le dĂ©coupage de la porte et dĂ©brancher les prises Ă©lectriques pas trop bien placĂ©es (il manque la photo une fois fini).

Ce qui va ĂȘtre fait

Et maintenant, passage au gros Ɠuvre ! J’en avais dĂ©jĂ  parlĂ© au mois de juillet, mais voici Ă  nouveau la petite liste des travaux que nous avons confiĂ© Ă  une entreprise, et qui vont commencer dĂšs lundi ! Comme vous allez le constater, la maison va ĂȘtre bien transformĂ©e !

Le plus important, c’est la dĂ©molition de cet affreux escalier posĂ© sur le cĂŽtĂ© de la maison, qui monte de la cuisine Ă  l’Ă©tage. Muni d’une sorte de toit en plexiglas transparent, mal fini, il prend l’eau de toute part. Et, mal placĂ©, il empĂȘche la construction d’un escalier qui mĂšnerait au sous-sol. L’objectif est de reconstruire deux escaliers en parallĂšle, sur le mĂȘme cĂŽtĂ© nord mais vers le fond de la maison, pour monter du sous-sol au salon et du salon Ă  l’Ă©tage. On pourra ainsi refermer le mur de la cuisine.

Techniquement, on gardera une partie du mur de l’escalier, ce qui Ă©vite d’avoir Ă  refaire des fondations de ce cĂŽtĂ© et quelques gravats. Et aussi ce qui nous permet d’agrandir « vers le fond » et non « sur le cĂŽtĂ© », un grand changement pour la dĂ©claration prĂ©alable (histoire Ă  venir).

En face de chacun des escaliers, on aura un grand palier sur lequel on pourra installer des toilettesđŸšœđŸšœ. Il en manquait au rez-de-chaussĂ©e.

Avec cette opĂ©ration, on supprime deux portes d’entrĂ©es de la maison, qui en avait pas moins de quatre, oui oui đŸšȘđŸšȘđŸšȘđŸšȘ! Nous n’avions mĂȘme pas la clĂ© de celle de devant.

C’est Ă  l’extĂ©rieur qu’on verra le plus les changements. En plus de cette petite extension, on a dĂ©cidĂ© de faire une isolation par l’extĂ©rieur. C’est un investissement consĂ©quent, mais cela permet de faire le ravalement en plus, et cela nous Ă©vite de perdre de la place en intĂ©rieur avec l’isolant.

L’occasion de dĂ©barrasser la façade des branches de lierres qui ont sĂ©chĂ© dessus. L’occasion aussi de supprimer ces toilettes extĂ©rieures, ouvrant l’accĂšs vers l’arriĂšre de la maison : les enfants devraient apprĂ©cier de pouvoir courir tout autour !!!

On n’a pas encore vu les Ă©chantillons, mais l’idĂ©e est de faire l’essentiel du ravalement en blanc/blanc crĂšme, et le sous-bassement en beige/marron clair.

Les fenĂȘtres et les portes extĂ©rieures vont aussi prendre un coup de neuf 🙂. Cela permettra de les rendre mieux sĂ©curisĂ©es au passage, et bien sĂ»r de remplacer le simple vitrage par du double. Ça fait partie de l’isolation. Quand les tempĂ©ratures sont descendues vers zĂ©ro cet hiver, la tempĂ©rature montait difficilement au-dessus de 16° dans le salon (avec un seul radiateur). Tout cela devrait changer. CĂŽtĂ© couleur, les portes seront vert mousse, ce vert foncĂ© hyper-classique qu’on voit souvent sur les portails.

En intĂ©rieur aussi, quelques transformations sont prĂ©vues. Puisqu’on ajoute des escaliers, il faut bien des portes pour y accĂ©der. Dans le salon, la porte qui mĂšne au sous-sol sera au niveau de la fenĂȘtre actuelle, et nous pourrons l’ouvrir nous-mĂȘmes aprĂšs les travaux puisque la structure sous la fenĂȘtre n’est pas porteuse. On dĂ©molira aussi ce qui restera de la cheminĂ©e, qui n’est plus utilisĂ©e. Nous avons demandĂ© au professionnel de nous dĂ©truire la partie de la cheminĂ©e Ă  l’Ă©tage et sur le toit, pour remettre les tuiles en place pendant qu’ils sont lĂ -haut.

Pour les portes des escaliers, il y aura donc une ouverture Ă  faire au fond du salon, et une autre juste en-dessous, au sous-sol.

Enfin, nous souhaitons dĂ©molir le mur entre le salon et la cuisine, pour apporter un peu plus de luminositĂ© dans le salon. L’idĂ©e est de poser une verriĂšre plus tard pour garder tout de mĂȘme une sĂ©paration entre les deux piĂšces.

Et une fois l’ouverture faite, nous avons demandĂ© Ă  notre professionnel de faire une chape pour mettre Ă  niveau le sol du salon et de la cuisine, qui est n’est tout simplement pas plat actuellement đŸ€Ș ! C’est pour cette raison que nous avons enlevĂ© l’Ă©vier aujourd’hui. Un bureau d’Ă©tude doit passer bientĂŽt pour calculer comment faire tout ça.

Maintenant, on prie pour que tout se passe bien. Le chantier commence lundi ! On fera bien sĂ»r des visites tous les jours, autant que possible, pour bien suivre ce qui se passe. L’aventure ne fait que commencer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.