Les travaux vont commencer !!! 🏚➡🏠

le

L’histoire complĂšte de la recherche d’un maçon, les devis etc, ce sera pour plus tard. Cela fait des mois et des mois qu’on Ă©tait en train de prĂ©parer des devis, et ce vendredi, on a enfin signĂ© pour une petite entreprise locale qui va nous faire l’ensemble des travaux. On prĂ©parait le terrain depuis un moment dans le jardin. Hier et aujourd’hui, les choses se sont accĂ©lĂ©rĂ©es et nous avons dĂ©mĂ©nagĂ© le sous-sol, le salon et la cuisine. Je vous raconte tout ça.

Derniers préparatifs

Vendredi matin, Philippe a dĂ©jĂ  dĂ©placĂ© une bonne partie de son atelier vers la chaufferie, pour laisser de l’espace aux ouvriers. Jusqu’Ă  jeudi, j’avais tĂ©lĂ©travaillĂ© dans le salon. Nous avons aussi commencĂ© Ă  ranger toutes les petites affaires, principalement Ă  l’Ă©tage.

Ce vendredi 5 fĂ©vrier, en dĂ©but d’aprĂšs-midi, nous avons donc signĂ© les deux devis. Il y a deux devis pour des raisons trĂšs pratiques : tout ce qui concerne la rĂ©novation Ă©nergĂ©tique pouvant ouvrir droit Ă  des aides diverses, notamment une TVA Ă  5,5%, c’est sur un devis sĂ©parĂ©.

AprĂšs avoir signĂ© les devis, le grand dĂ©mĂ©nagement a vraiment commencĂ© : la table et les chaises sont montĂ©es Ă  l’Ă©tage (la table se dĂ©monte trĂšs bien !) ; l’armoire est dĂ©coupĂ©e en petits morceaux avant d’ĂȘtre montĂ©e aussi (flĂšche rouge) ; le bahut devra descendre au sous-sol, il ne passera pas la porte de la cuisine vers l’Ă©tage. Mais pour cela il faudra du renfort.

Vendredi avant le couvre-feu, il ne reste plus que le bahut, vide mais avec quelques bricoles encore posĂ©es dessus. Pour l’armoire, nous l’avions ramassĂ©e dans la rue, elle est en chĂȘne massif et on peut donc rĂ©cupĂ©rer les planches et les montants
 pour faire de la menuiserie bien sĂ»r.

Samedi, les renforts venus, le bahut trouve sa place au sous-sol. Il est passĂ© par la fenĂȘtre du salon, puis par la porte du sous-sol, le trajet le plus court possible.

On peut s’attaquer Ă  l’Ă©vier de la cuisine :

Le meuble, sans intĂ©rĂȘt, se retrouve dans le jardin en attendant la dĂ©chetterie. On conserve l’Ă©vier lui-mĂȘme au moins temporairement ; il est trĂšs abĂźmĂ© mais avant de refaire la cuisine, il pourra peut-ĂȘtre resservir. Sous l’Ă©vier, derriĂšre le meuble, on retrouve quelques restes de l’ancienne cuisine : deux couvercles de casserole, deux boĂźtes en plastique… et pas mal de crottes de souris. Pourquoi suis-je Ă  peine Ă©tonnĂ©e ? Je balaye tout ça. On met deux beaux bouchons tout neufs pour fermer les tuyaux et pouvoir remettre l’eau.

Quelques autres petits travaux restent Ă  faire. Pour protĂ©ger les boutures de seringat, je positionne le coq et des bacs devant, en espĂ©rant que la camionnette n’ait pas Ă  reculer jusque-lĂ … Les frangins s’occupent encore de la vidange (en parallĂšle du dĂ©montage de l’Ă©vier), aprĂšs avoir coupĂ© le chauffage. DerniĂšre Ă©tape, dĂ©visser des planches supplĂ©mentaires pour permettre le dĂ©coupage de la porte et dĂ©brancher les prises Ă©lectriques pas trop bien placĂ©es (il manque la photo une fois fini).

Ce qui va ĂȘtre fait

Et maintenant, passage au gros Ɠuvre ! J’en avais dĂ©jĂ  parlĂ© au mois de juillet, mais voici Ă  nouveau la petite liste des travaux que nous avons confiĂ© Ă  une entreprise, et qui vont commencer dĂšs lundi ! Comme vous allez le constater, la maison va ĂȘtre bien transformĂ©e !

Le plus important, c’est la dĂ©molition de cet affreux escalier posĂ© sur le cĂŽtĂ© de la maison, qui monte de la cuisine Ă  l’Ă©tage. Muni d’une sorte de toit en plexiglas transparent, mal fini, il prend l’eau de toute part. Et, mal placĂ©, il empĂȘche la construction d’un escalier qui mĂšnerait au sous-sol. L’objectif est de reconstruire deux escaliers en parallĂšle, sur le mĂȘme cĂŽtĂ© nord mais vers le fond de la maison, pour monter du sous-sol au salon et du salon Ă  l’Ă©tage. On pourra ainsi refermer le mur de la cuisine.

Techniquement, on gardera une partie du mur de l’escalier, ce qui Ă©vite d’avoir Ă  refaire des fondations de ce cĂŽtĂ© et quelques gravats. Et aussi ce qui nous permet d’agrandir « vers le fond » et non « sur le cĂŽtĂ© », un grand changement pour la dĂ©claration prĂ©alable (histoire Ă  venir).

En face de chacun des escaliers, on aura un grand palier sur lequel on pourra installer des toilettesđŸšœđŸšœ. Il en manquait au rez-de-chaussĂ©e.

Avec cette opĂ©ration, on supprime deux portes d’entrĂ©es de la maison, qui en avait pas moins de quatre, oui oui đŸšȘđŸšȘđŸšȘđŸšȘ! Nous n’avions mĂȘme pas la clĂ© de celle de devant.

C’est Ă  l’extĂ©rieur qu’on verra le plus les changements. En plus de cette petite extension, on a dĂ©cidĂ© de faire une isolation par l’extĂ©rieur. C’est un investissement consĂ©quent, mais cela permet de faire le ravalement en plus, et cela nous Ă©vite de perdre de la place en intĂ©rieur avec l’isolant.

L’occasion de dĂ©barrasser la façade des branches de lierres qui ont sĂ©chĂ© dessus. L’occasion aussi de supprimer ces toilettes extĂ©rieures, ouvrant l’accĂšs vers l’arriĂšre de la maison : les enfants devraient apprĂ©cier de pouvoir courir tout autour !!!

On n’a pas encore vu les Ă©chantillons, mais l’idĂ©e est de faire l’essentiel du ravalement en blanc/blanc crĂšme, et le sous-bassement en beige/marron clair.

Les fenĂȘtres et les portes extĂ©rieures vont aussi prendre un coup de neuf 🙂. Cela permettra de les rendre mieux sĂ©curisĂ©es au passage, et bien sĂ»r de remplacer le simple vitrage par du double. Ça fait partie de l’isolation. Quand les tempĂ©ratures sont descendues vers zĂ©ro cet hiver, la tempĂ©rature montait difficilement au-dessus de 16° dans le salon (avec un seul radiateur). Tout cela devrait changer. CĂŽtĂ© couleur, les portes seront vert mousse, ce vert foncĂ© hyper-classique qu’on voit souvent sur les portails.

En intĂ©rieur aussi, quelques transformations sont prĂ©vues. Puisqu’on ajoute des escaliers, il faut bien des portes pour y accĂ©der. Dans le salon, la porte qui mĂšne au sous-sol sera au niveau de la fenĂȘtre actuelle, et nous pourrons l’ouvrir nous-mĂȘmes aprĂšs les travaux puisque la structure sous la fenĂȘtre n’est pas porteuse. On dĂ©molira aussi ce qui restera de la cheminĂ©e, qui n’est plus utilisĂ©e. Nous avons demandĂ© au professionnel de nous dĂ©truire la partie de la cheminĂ©e Ă  l’Ă©tage et sur le toit, pour remettre les tuiles en place pendant qu’ils sont lĂ -haut.

Pour les portes des escaliers, il y aura donc une ouverture Ă  faire au fond du salon, et une autre juste en-dessous, au sous-sol.

Enfin, nous souhaitons dĂ©molir le mur entre le salon et la cuisine, pour apporter un peu plus de luminositĂ© dans le salon. L’idĂ©e est de poser une verriĂšre plus tard pour garder tout de mĂȘme une sĂ©paration entre les deux piĂšces.

Et une fois l’ouverture faite, nous avons demandĂ© Ă  notre professionnel de faire une chape pour mettre Ă  niveau le sol du salon et de la cuisine, qui est n’est tout simplement pas plat actuellement đŸ€Ș ! C’est pour cette raison que nous avons enlevĂ© l’Ă©vier aujourd’hui. Un bureau d’Ă©tude doit passer bientĂŽt pour calculer comment faire tout ça.

Maintenant, on prie pour que tout se passe bien. Le chantier commence lundi ! On fera bien sĂ»r des visites tous les jours, autant que possible, pour bien suivre ce qui se passe. L’aventure ne fait que commencer.

Publicité

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Damien dit :

    Hùte de découvrir la suite des travaux !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.