Problèmes d’humidité

Au mois de juillet, je vous avais raconté que l’eau était rentrée au sous-sol pendant un gros orage. Malheureusement, il est apparu que l’orage n’était probablement pas la seule cause de l’humidité au sous-sol, et qu’il était largement insuffisant d’aérer.

Des dégâts sur le plafond

Nous avions rapidement installé un hygromètre dans le sous-sol, et depuis les grosses pluies, nous voyions bien que l’hygrométrie peinait à descendre en dessous de 75-80%. Mais ce qui nous a poussés à prendre des mesures plus sérieuses, c’est quand nous avons constaté des moisissures sur le plafond tout neuf. Nous avons tout de suite pensé à la dalle qui avait été coulée au-dessus quelques semaines avant : forcément, ce surplus d’humidité n’a pas arrangé nos affaires.

Il a donc fallu démonter le plafond. Heureusement, la moisissure ne semblait être qu’en surface. L’isolant, bien humide par endroit, a été déposé pour laisser la dalle finir de sécher correctement. En fait c’est l’endroit où il y avait déjà une dalle béton où il semble que la couche supplémentaire a plus de mal à sécher.

Déshumidificateur

Nous avons aéré autant que possible à chaque fois que nous étions présents, mais c’était insuffisant. Heureusement, nous avons pu récupérer un vieux déshumidificateur électrique, que nous avons branché, laissé fonctionner en permanence, en venant le vider de temps à autre.

Mais le taux d’hygrométrie restait toujours largement au-dessus de 70%.

Ventilation Mécanique Contrôlée

Nous avons finalement décidé d’installer un système de VMC indépendant, non raccordé au système central : cela évite de prolonger les tuyaux depuis les étages, c’est plus simple.

Ainsi, mi-septembre, Philippe perce un bon gros trou dans son mur tout neuf, à côté du tableau électrique. Il installe une VMC et la met en route. On laisse le déshumidificateur tourner en parallèle.

Leçon du jour : le perforateur-burineur n’est pas adapté pour la scie-cloche, il faut vraiment utiliser une perceuse dont la fixation est plus résistante.

Quelques jours plus tard, il perce dans la chaufferie une entrée d’air à dix centimètres du sol, pour remplacer l’ancienne qui donne maintenant sur le vide sanitaire de l’autre côté (et donc l’intérieur de la maison).

Et non, on n’oublie pas de mettre une petite grille pour empêcher les bestioles de rentrer… c’est juste que je n’ai pas pris de photo de l’autre côté du mur.

Victoire ?

Après plusieurs jours, l’hygrométrie reste élevée, Philippe règle donc la VMC pour passer son débit de 60m³/h à 90m³/h. Il est peut-être encore trop tôt pour crier victoire, mais c’est déjà un immense soulagement de voir l’hygromètre passer en-dessous de 70% après plus d’une semaine de fonctionnement. Le temps est à la pluie, et il devient contre-productif d’aérer, l’humidité a augmenté partout ailleurs dans la maison. Heureusement que nous avons maintenant cette VMC et cette aération ! Et même si ce n’est pas suffisant, on pourra encore augmenter le débit de la VMC à 135m³/h !!!

(Et oui, vous pouvez constater aussi qu’entre-temps il y a eu une couche de peinture blanche ajoutée sur ce mur en OSB…)

Protection anti-inondations

Et puisque la météo nous promet des pluies en abondance, nous avons aussi prévu une petite planche, fabriquée en 4ème vitesse, pour retenir les eaux si elles viennent à monter ! On espère que ce sera utile, ou plutôt que ce sera une précaution superflue.

Voilà pour aujourd’hui, on a aussi avancé sur l’isolation mais le récit sera pour un autre jour !

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je suis désolée pour ce désagrément, quand il faut revenir sur quelque chose qui a déjà été fait, on a clairement l’impression de reculer dans les travaux. Ton problème me parle d’autant plus que nous aussi avons installé une VMC au sous-sol pour réguler le taux d’humidité, et ça marche très bien.
    Et comme toi, j’ai bricolé une barrière anti inondation provisoire sauf que moi j’ai carrément mis des bordures de jardin en béton que j’ai collées au ciment. Il faudra les casser à la masse lorsqu’on aura fini les travaux, mais c’est le prix de la tranquillité 😁

    Aimé par 1 personne

    1. Amy dit :

      Aha, alors oui, nous pour les inondations c’était pas possible de faire un truc cimenté, clairement ! En tout cas pour l’instant ça n’a pas encore servi. Bon courage avec vos déboires aussi.

      Aimé par 1 personne

      1. Merci! J’espère aussi ne pas avoir à expérimenter ma mini murette 😅

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.