Vacances, bilan, enduits

Toutes mes excuses pour ce silence un peu long, mais je dois avouer que le mois d’aoĂ»t a Ă©tĂ© chez nous Ă  l’image de la France : Ă  l’arrĂȘt. Non pas que nous n’avons eu aucune activitĂ©, bien au contraire ! Mais dans la maison, il ne s’est pas passĂ© grand-chose…

Retour en arriĂšre

En juillet, Philippe avait dĂ©jĂ  bien avancĂ© sur la structure amenĂ©e Ă  accueillir la verriĂšre. Avec l’aide d’un ami, il a pu aller chercher la porte commandĂ©e chez Lapeyre, puis l’installer. Ça fait tellement joli ! Malheureusement, il vaut mieux retirer la porte Ă  peine installĂ©e, pour Ă©viter de l’abĂźmer dans la suite des travaux… elle attend donc dans le couloir.

La verriÚre était commandée, et elle est bien arrivée à la fin du mois de juillet. Elle est en deux parties : une partie fixe de 4 panneaux, et une partie ouvrante de 2 panneaux.

Une fois l’encadrement de la porte posĂ©, Philippe peut terminer de visser les derniers placos. Attention, la fatigue est lĂ … et on peut se faire bien mal avec une visseuse (ouch le pouce qui a encore un ongle !)

Avant de partir pour quelques semaines en aoĂ»t, je tente un systĂšme d’arrosage goutte Ă  goutte pour le jardin, en particulier pour les tomates. À vrai dire, il faut quand mĂȘme venir rĂ©guliĂšrement remplir les bouteilles, et c’est trĂšs moche, mais je suppose que ça aura permis d’espacer les visites tout en limitant les effets de la sĂ©cheresse… Pour les plantes d’intĂ©rieur, je tente un « gel » sensĂ© arroser en plusieurs semaines… mais ça ne marche pas trop, le gel a sĂ©chĂ© et les plantes meurent de soif. Heureusement elles sont robustes et survivront !

Au retour de vacances, je constate que le jardin a pris des allures de jungle. La vigne vierge rĂ©siste dĂ©cidĂ©ment Ă  tout. Je suis amusĂ©e de voir une belle toile d’araignĂ©e briller dans la lumiĂšre du soleil : je prĂ©fĂšre ce genre de visiteur discret Ă  d’autres !

Visite de cuisinistes

De retour de vacances, nous allons faire le tour des cuisinistes pour essayer de nous figurer un peu mieux ce que nous voulons mettre dans cette cuisine… choisir un matĂ©riau pour le plan de travail, par exemple ! Nous arrivons Ă  faire 7 magasins en une aprĂšs-midi, c’est un peu rĂ©pĂ©titif et Ă  la fin on va surtout rĂ©cupĂ©rer les catalogues, et faire un tour rapide du magasin pour voir s’ils ont des Ă©lĂ©ments distinctifs.

On n’a pas tout-Ă -fait les mĂȘmes goĂ»ts mais ça va, on n’est pas trop diffĂ©rents non plus… sĂ»rement un avantage d’ĂȘtre frĂšre et sƓur 😀. C’est chez les cuisinistes italiens qu’on trouve les idĂ©es les plus originales : avoir un grand Ă©vier avec un seul bac et des accessoires comme une grille, une planche Ă  dĂ©couper ; ou avoir un Ă©gouttoir dans le placard au-dessus de l’Ă©vier.

On n’est pas encore dĂ©cidĂ© complĂštement sur les couleurs, mĂȘme si a priori on va ĂȘtre dans les blancs/blanc crĂšme/bois clair. Difficile de choisir carrelage et peinture sans avoir la couleur des meubles… reste donc Ă  travailler sur nos plans pour faire des devis.

Des enduits, encore des enduits…

CĂŽtĂ© travaux, c’est l’Ă©tape ingrate et difficile des enduits, et malheureusement je ne suis d’aucune aide lĂ -dessus pour mon pauvre frĂšre 😑; je manque encore d’autonomie pour ça, et maintenant ça lui arrive de travailler le vendredi. Du coup je travaille plus sur la planification de la cuisine.

La premiĂšre Ă©tape, c’est de faire les bandes, et de boucher les saignĂ©es faites pour l’Ă©lectricitĂ©.

Il passe une couche de primaire partout, qui permettra Ă  l’enduit de mieux accrocher, surtout sur les murs qui Ă©taient peints d’une peinture bien lisse et brillante. Cela permet de faire un enduit de lissage sur toute la surface des murs. Conclusion : le primaire, c’est vraiment bien, on sent que ça aide Ă  accrocher.

En conclusion, ça avance, mĂȘme si on a un peu moins de temps libre cette annĂ©e ! AprĂšs une nouvelle passe sur les plans de la cuisine, je vais bientĂŽt pouvoir envoyer des e-mails aux diffĂ©rents cuisinistes. Éventuellement je contacterai peut-ĂȘtre aussi un artisan menuisier pour comparer. Il reste un bon nombre de choses Ă  dĂ©cider dans les semaines qui suivent. Ce n’est pas le moment de se louper, on ne refait pas une cuisine comme cela. Patience donc !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.