Nope #4 : invasion de plantes

J’ai l’impression qu’il y a un thĂšme rĂ©current dans mes « nopes » : l’abus. AprĂšs l’abus du bois, l’abus de la peinture, et l’abus d’objet sur les murs, aujourd’hui j’annonce que je ne veux pas non plus abuser des plantes vertes. Ceux qui me connaissent seront peut-ĂȘtre Ă©tonnĂ©s : j’aime beaucoup les plantes, et j’ai tendance Ă  en mettre un peu partout.

Oui mais voilĂ , en navigant sur Pinterest je me rends compte qu’il y a quand mĂȘme quelques limites.

La maison transformée en serre ?

Test : ces photos ont-elles été prises dans une maison ou une jardinerie ?

Bon pour ĂȘtre honnĂȘte je ne peux rien affirmer, ce sont des photos prises sur Pinterest… mais la plupart du temps il y a suffisamment d’indices pour confirmer que c’est dans une piĂšce de la maison : un bureau, une bibliothĂšque, un salon, un chambre, une salle de bains… Ah pour ça, la nature est entrĂ©e dans la maison.

Mais en dehors de l’aspect esthĂ©tique (je ne suis pas trop fan de l’urban jungle), je vois quelques inconvĂ©nients pratiques : augmentation de l’humiditĂ© de l’air, augmentation des risques d’allergies (selon les plantes choisies), des moucherons et autres petites bĂȘtes qui vont sans nul doute s’inviter avec les plantes. Plus il y a de plantes, plus cela demande du temps d’entretien, et si elles ne sont pas bien entretenues, la plante tombe malade, on la traite avec des produits chimiques qui peuvent ĂȘtre toxiques, etc.

Bref, quant au nombre, restons raisonnable ;-).

Et la fenĂȘtre ?

Autre chose qui m’a frappĂ©e, cette manie de mettre les plantes devant la fenĂȘtre, de telle façon qu’on ne puisse plus l’ouvrir.

C’est peut-ĂȘtre moins un problĂšme avec le systĂšme d’ouverture Ă  l’anglaise (vers l’extĂ©rieur), et encore… quoiqu’il en soit, question d’assainir l’air intĂ©rieur, l’ADEME est formelle : il vaut mieux ouvrir les fenĂȘtres et aĂ©rer que multiplier les plantes.

Donc je ne bloque pas l’ouverture des fenĂȘtres avec mes plantes.

Bonus : attention danger !

Vous voyez un risque ?

Rien Ă  dire, c’est trĂšs joli la plante qui descend le long de l’Ă©tagĂšre. Charmant. Évitez juste de l’accrocher en passant. Je connais une petite fille d’environ 3 ans qui s’est pris un pot de fleur sur la tĂȘte en s’accrochant malencontreusement Ă  une de ces plantes… Plus de peur que de mal au final, mais un passage aux urgences quand mĂȘme. Et c’est dommage de se retrouver avec 3 ou 4 points de suture au beau milieu du front, non ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.