La cuisine est installĂ©e đŸ€©

La pose Ă©tant prĂ©vue les 19-20 janvier, nous avons mis les bouchĂ©es double pendant les vacances de NoĂ«l pour prĂ©parer la piĂšce. AprĂšs le carrelage, il restait quelques « dĂ©tails » Ă  rĂ©gler : les plinthes, l’Ă©lectricitĂ©, la plomberie.

Derniers préparatifs

Nous avions achetĂ© des plinthes couleur « lin », pour continuer sur nos nuances de beige. Il s’avĂšre que c’est un beige plus marron-gris que le mur, mais ce n’est pas choquant, au final ça fait joli. Par contre les murs ne sont pas parfaitement droits donc c’est un peu compliquĂ© de coller. Philippe fait des encoches par derriĂšre pour augmenter la souplesse des plinthes et leur permettre de mieux suivre les contours, surtout le long de la cheminĂ©e. Il finit par mettre un joint silicone pour combler l’espace restant.

Il faut encore prĂ©parer l’arrivĂ©e du gaz, et notamment prĂ©voir un robinet d’arrĂȘt sous l’Ă©vier… on convainc Philippe que pour une fois, ça peut ĂȘtre pas mal de passer par un plombier. C’est sĂ»r que c’est cher, mais ça permet d’avoir une garantie en cas de pĂ©pin. Il faut aussi positionner correctement les arrivĂ©es d’eau et les Ă©vacuations pour l’Ă©vier et le lave-vaisselle. Enfin, c’est le moment de ranger les derniers cĂąbles Ă©lectriques dans des goulottes et de poser les prises. Philippe met aussi un clapet anti-retour pour l’Ă©vacuation de la hotte.

RĂ©ception des meubles

Une semaine avant la pose, nous recevons les meubles. Il manque juste l’Ă©vier. Le salon est bien encombrĂ© !!!

Philippe vérifie le positionnement du robinet de gaz dans le meuble sous évier : nickel. Et il installe les prises électriques dans le meuble colonne.

C’est bien agrĂ©able d’entendre le poseur admirer le travail de Philippe : enfin une cuisine oĂč les prises ont Ă©tĂ© bien positionnĂ©es, et du travail propređŸ€©. Il manquera simplement un tĂ© pour l’alimentation du lave-vaisselle.

La pose !

Le poseur vient comme prĂ©vu les 19 et 20 janvier. Il passe les 2 longues journĂ©es Ă  tout installer, avec juste de l’aide le jeudi aprĂšs-midi, surtout pour le plan de travail. Il ne manque plus que l’Ă©vier, qui n’est toujours pas arrivĂ©. Et la crĂ©dence, mais ça c’Ă©tait prĂ©vu, il faut avoir tout posĂ© pour prendre les cotes prĂ©cises : nous avons prĂ©vu une crĂ©dence en verre qui doit ĂȘtre dĂ©coupĂ©e et percĂ©e en usine.

Ça fait dĂ©jĂ  trĂšs joli ! On installe aussi la suspension au-dessus du plan de travail : une suspension Ă  hauteur rĂ©glable, que nous avons trouvĂ© sur luminaire.fr.

C’est assez frustrant de ne pas avoir l’Ă©vier : difficile de se mettre Ă  utiliser la cuisine quand il n’y a mĂȘme pas l’eau ! Nous attendons donc patiemment que celui-ci soit livrĂ©. Nous avons des nouvelles la semaine suivante : l’Ă©vier est installĂ© le jeudi aprĂšs-midi. Il faut dĂ©couper la pierre et le poseur n’a pas le droit Ă  l’erreur, il n’y a que 4mm de rebord sur la cuve. On prie que ça se passe bien (et le poseur aussi !!!). Et… ouf, pas de casse.

Bon le systĂšme de tuyauterie sous l’Ă©vier est un peu compliquĂ©… il a voulu dĂ©porter le siphon pour laisser de la place pour la poubelle… il faudra peut-ĂȘtre malgrĂ© tout le revoir, si la poubelle ne rentre pas. Affaire Ă  suivre. Ah oui, et il manque aussi un l’Ă©gouttoir qui aurait du arriver avec l’Ă©vier.

Nous récupérons les découpes du plan de travail : cela nous fait deux belles plaques de pierre, qui pourront certainement servir pour faire une petite table, ou une tablette pour le radiateur.

La cuisine est utilisable !

La bonne nouvelle, c’est que maintenant la cuisine est utilisable. Oui, il y aura encore quelques petits dĂ©tails Ă  rĂ©gler, la crĂ©dence, la poubelle, etc. Mais c’est bien agrĂ©able d’avoir l’impression d’emmĂ©nager. On se cuisine quelque chose dĂšs le lendemain, aprĂšs avoir fait le minimum de courses 😋.

Petit tour de notre cuisine : la hotte est cachĂ©e dans le placard au-dessus de la cuisiniĂšre, laissant de la place pour un meuble Ă  Ă©pices. Un petit frigo et un congĂ©lateur encadrent des tiroirs sous l’Ăźlot… et le frigo peut mĂȘme s’ouvrir en mĂȘme temps que le four ! Et le meuble colonne fait dĂ©jĂ  un excellent coin thĂ©/goĂ»ter.

C’est ma premiĂšre cuisine ! Je suis encore en train de rĂ©cupĂ©rer des plats, casseroles et autres couverts, en complĂ©tant avec quelques achats. Mais je me suis dĂ©jĂ  fait quelques repas, et elle a l’air tout-Ă -fait fonctionnelle. Je remercie Dieu pour le privilĂšge que j’ai de pouvoir m’offrir une si belle cuisine đŸ€©.

Publicité

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Bravo, elle est tellement belle cette cuisine! Le blanc, le beige et le marbre c’est un beau mariage đŸ€©!

    J’aime

    1. Amy dit :

      Merci ! Pour le coup on y est allĂ© Ă  l’instinct — il n’y a pas 2 beiges identiques entre les placards, les plinthes, les murs etc. Mais ça marche bien. BientĂŽt la crĂ©dence en plus !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.