Des fleurs đŸ”, des fruits 🍓, des coccinelles 🐞…

le

Le dernier article racontait le dĂ©but du printemps, quelques plantations, et une invasion de pucerons. Comme j’Ă©tais Ă  New York une bonne partie du mois de mai, je n’ai pas pu prendre de photos trĂšs rĂ©guliĂšrement, mais j’ai pu voir que ça a bien poussĂ© (merci tata d’avoir arrosĂ© !).

Un peu de botanique đŸ·

Pendant les vacances de printemps, nous avons fait une activitĂ© « Ă©tiquettes de jardin » avec nos jeunes voisines : pour simplifier le dĂ©sherbage, il m’a semblĂ© utile de repĂ©rer ce qui n’est pas mauvaise herbe (pardon, adventice !) AprĂšs avoir listĂ© tous les noms (ou presque), en français et en latin, nous avons pris ce que nous avions sous la main pour Ă©tiqueter tout ça : des feutres toute surface, des planches de palettes, des bĂątons et de la ficelle.

Les filles se sont bien appliquĂ©es et ont fait plein d’essais, et ça valait la peine, le rendu final est trĂšs sympa ! Elles ont appris Ă  se servir de la ponceuse, pas de la scie Ă  onglet, mais elles ont pu constater son efficacitĂ©. Et certes, il faudra sĂ»rement revoir certains nƓuds Ă  la longue, mais pour l’instant, ça tient.

Au passage, notez l’Ă©tat du jardin dĂ©but mai…

Le retour de la vigne vierge

DĂ©jĂ  avant de partir, j’avais commencĂ© Ă  arracher les premiĂšres pousses. MĂȘme pas 3 semaines d’absence, et voilĂ  que la vigne vierge a commencĂ© Ă  envahir le jardin. Je suis un peu malade et dĂ©calquĂ©e aprĂšs l’avion, mais il faut tenir jusqu’au soir donc je fais une premiĂšre sĂ©ance de dĂ©sherbage le jour mĂȘme oĂč je rentre. Quelques semaines aprĂšs, je refais une passe et je nettoie en particulier l’angle derriĂšre le sureau, qui n’avait jamais Ă©tĂ© complĂštement dĂ©gagĂ©.

Des fleurs đŸŒŒ

Mais heureusement, tout le reste a bien poussĂ© aussi ! Le sureau a fleuri, la rue a fleuri, le chĂšvrefeuille a fleuri, l’hysope s’est Ă©tendue, la menthe a bien grandi, bref, pratiquement tout a poussĂ© !

Ce que je prenais, jeune, pour une bourrache, s’est avĂ©rĂ© ĂȘtre une molĂšne, qui pousse bien haut, bien droit. Je constate une multitude d’autres petites pousses semblables, j’en retire quelques unes. En fait ça ressemble pas tant Ă  la bourrache, mais j’avais tellement l’habitude de voir la bourrache pousser partout, je n’avais pas regardĂ© de bien prĂšs.

Le rosier aussi a bien fleuri pendant mon absence, je retrouve plein de fleurs fanées depuis peu.

Fin mai, j’ai mĂȘme vu des fleurs sur la tradescantia, la misĂšre qui pousse le long du mur ! J’essaie de contenir cette envahissante Ă  cette zone, et pour l’instant elle ne se rĂ©pand pas trop.

Des fruits 🍓

L’amĂ©lanchier Ă©tait bien fleuri dans le dernier article, fin mai il avait pas mal de baies đŸ«, un peu petites donc pas trĂšs charnues, mais bonnes. Quelques fraises 🍓 nous ont rĂ©galĂ©… celles que nous ont laissĂ© les escargots, ces voraces. Je peux espĂ©rer en avoir encore, mais la rĂ©colte ne sera pas impressionnante. Je crois que les marguerites, la mĂ©lisse et le buddleia ont fait trop d’ombres Ă  certains fraisiers et Ă  l’amĂ©lanchier… D’ailleurs, l’amĂ©lanchier se distingue Ă  peine sur les photos, tellement les fleurs autour veulent s’Ă©taler !

Des coccinelles 🐞

J’avais semĂ© (en mars ?) des « fleurs pour attirer les coccinelles« , sans savoir exactement ce qui allait pousser. Eh bien, je ne suis pas déçue ! Alors qu’avant de partir les pousses Ă©taient robustes mais encore petites, en revenant j’ai trouvĂ© tout plein de jolies fleurs rouges, puis quelques jours aprĂšs des jaunes et des bleues : des variĂ©tĂ©s de lin et autres fleurs de ce genre. Je vois aussi arriver des coquelicots ! Et surtout… tout plein de coccinelles, surtout autour des marguerites, mais un peu partout dans le jardin.

Les coccinelles ne sont pas les seuls insectes que je croise. Je suis incapable de les identifier tous, mais je reconnais quelques gendarmes.

Des tomatiers 🍅

Enfin, mon cousin m’avait mis de cĂŽtĂ© 6 pieds de tomates đŸȘŽ, que j’ai enfin pu planter, non pas en pleine terre, mais dans de grands pots et un grand bac tout blanc tout neuf. Je dit « j’ai » plantĂ©, mais j’ai eu de l’aide, encore une fois, de nos chers jeunes voisins, tous volontaires pour jardiner en ce beau lundi de PentecĂŽte.

S’il y a un niveau sur la photo, c’est que vu l’Ă©tat du jardin, on a fait attention Ă  mettre les pots Ă  plat. Surtout pour le grand bac, il a fallu un peu de travail pour prĂ©parer le terrain.

J’espĂšre que ça poussera bien, mĂȘme si c’est sĂ»r que ce seront des tomates tardives… encore une fois, affaire Ă  suivre !

Un peu de terrassement

Au « fond du jardin », pendant que certains plantaient des tomates, d’autres ont fait du terrassement, et rempli quelques sacs de terre au passage. Avec un nouveau passage Ă  la dĂ©chetterie, on dĂ©gage une partie de cette terre (on en rĂ©cupĂšre aussi), ainsi que la vieille souche de noisetiers, et du bois mort que l’on ne pourra pas stocker indĂ©finiment. DĂ©solĂ©e les hĂ©rissons, on a besoin de faire de la place. J’aurais bien aimĂ© vous garder un coin et vous accueillir, mais ce ne sera pas Ă  cet endroit…

C’est qu’Ă  terme, on aimerait bien installer une petite terrasse dans ce coin du jardin. Il y a bien la place de mettre une table et un barbecue 😀.

Ouf, me voilĂ  Ă  jour sur les nouvelles du jardin ! Au prochain Ă©pisode : que se passe-t-il dans l’atelier ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.