On avance au sous-sol

le

Si vous avez bien suivi, vous vous souvenez qu’il avait fallu refaire la dalle du sous-sol. Avant de pouvoir Ă©tendre la peinture Ă©poxy, nous avons coulĂ© un ragrĂ©age. D’autres petits travaux ont aussi pu ĂȘtre faits.

Une porte acoustique

Le but Ă©tant de faire un atelier, avec quelques machines bruyantes, il fallait absolument installer une porte avant l’escalier qui remonte Ă  l’Ă©tage. En choisissant une porte acoustique, on espĂšre filtrer une bonne partie de ce bruit. Pour l’instant, difficile de tester puisqu’il reste une partie ouverte entre le haut de la porte et le plafond : la hauteur Ă©tant limite, Philippe ne refermera cet endroit qu’une fois la position de la porte assurĂ©e au niveau du sol. C’est-Ă -dire une fois les ragrĂ©age, peinture etc terminĂ©s.

Peinture des murs

Pour les murs, Philippe a choisi une peinture gris clair, tellement clair qu’on dirait du blanc. La piĂšce Ă©tant naturellement peu Ă©clairĂ©e, il voulait rester sur une couleur lumineuse. Nous avons du renfort pour faire la premiĂšre couche : on voit tout juste la diffĂ©rence de couleur avec le primaire blanc ! Nous faisons une deuxiĂšme couche, le mĂȘme jour oĂč nous avons montĂ© le bureau.

Ragréage du palier

Le palier Ă©tant lĂ©gĂšrement en-dessous du niveau du reste de la dalle, il nĂ©cessite un premier ragrĂ©age d’environ 2cm pour le mettre Ă  hauteur.

Peinture des portes

Encore une fois, nous avons du renfort et ce sont nos jeunes voisins qui nous aident pour peindre les portes, d’un beau bleu Hipster. La premiĂšre couche donne dĂ©jĂ  une belle allure aux 3 portes de la piĂšce : la nouvelle porte vers l’escalier, la nouvelle porte vers l’extĂ©rieur (nouvelle depuis l’annĂ©e derniĂšre), et l’ancienne porte vers la chaufferie.

Ragréage auto-lissant

Enfin, pour que le sol soit prĂȘt Ă  ĂȘtre peint, nous faisons une fine couche de ragrĂ©age auto-lissant. Il faut mettre un produit d’accroche 2 heures avant. Pour le bĂ©ton, quelques millimĂštres suffisent, mais ça prend quand mĂȘme 6 sacs de 30-35kg. Nous nous y mettons Ă  3, ce qui permet de gagner un peu de temps : pendant que mon pĂšre et moi prĂ©parons le mĂ©lange suivant, Philippe Ă©tale le bĂ©ton.

Un fois le ragrĂ©age sĂ©chĂ©, Philippe fait encore quelques retouches, car des trous rĂ©apparaissent. Puis il ponce le tout. Une fois l’aspirateur passĂ©, on est prĂȘt pour la peinture… au prochain Ă©pisode !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.