Et encore un peu d’isolation…

le

Si vous avez un peu suivi, vous devriez savoir qu’en ce moment, on est dans l’isolation du toit… suspentes, pose de panneaux, frein-vapeur, etc. Le vendredi 15 octobre, j’Ă©tais de nouveau de congĂ© et donc on a pu avancer sur la salle de bains. Avant ça, il faut dire que mon pĂšre est passĂ© dans la salle de bain et a dĂ©montĂ© ou cassĂ© tout ce qui restait : la cloison avec les toilettes, la baignoire, l’Ă©vier, le bidet, le radiateur… mais il reste Ă  vider la piĂšce !

PremiĂšre opĂ©ration de la journĂ©e, ramasser les gravats, et dĂ©gager la salle de bain. Descendre la baignoire en fonte dans le jardin n’a pas Ă©tĂ© une mince affaire : mon frĂšre a fini par la couper en 4 morceaux Ă  la disqueuse pour y arriver (je dois avouer que je suis arrivĂ©e aprĂšs la bataille…) Aussi, il commence Ă  dĂ©placer du matĂ©riel du bureau vers la chambre, puisque le bureau est la prochaine Ă©tape. Il pose aussi un plastique pour boucher le trou au-dessus du salon (parce que ramasser les gravats Ă  un Ă©tage ça suffit…)

Concernant le toit, on commence comme d’habitude par boucher les espaces restants avec des chutes d’isolant.

On pose ensuite le frein-vapeur, avec un peu plus de dĂ©coupes que la derniĂšre fois : il faut faire passer le tuyau de sortie de la VMC, et rĂ©duire la largeur du dernier panneau. Ça se dĂ©coupe bien aux ciseaux comme au cutter, donc pas de difficultĂ©s particuliĂšres. On pose les fourrures dans la foulĂ©e.

L’aprĂšs-midi, on peut commencer les travaux d’isolation dans le bureau ! Il manque un chevron pour servir de support au suspentes, donc Philippe commence par un peu de menuiserie… mais impossible de faire passer un chevron de la bonne longueur par-dessus les poutres ! Il faut donc rĂ©duire en longueur. En le fixant, il introduit une petite Ă©paisseur d’isolant pour Ă©viter que l’air passe entre la poutre et le mur. Il peut ensuite commencer Ă  poser des suspentes.

Pendant ce temps, je finis de dĂ©barrasser le bureau des derniĂšres affaires qui y restaient, qui trouvent tout naturellement leur place… dans la salle de bain ! On repose aussi les 2 portes de la salle de bain.

Depuis, Philippe a encore bien avancĂ©. Au moment oĂč j’Ă©cris, toutes les suspentes ont Ă©tĂ© posĂ©es, et il a passĂ© 3 couches de xylophĂšne sur toutes les poutres du bureau ! Sans compter tous les autres « petits » travaux de plomberie, suite Ă  la remise en route du chauffage (je vous raconte ça bientĂŽt, promis).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.