Un peu de jardin

le

Avec l’arrivĂ©e de l’automne, mĂȘme si ce n’est pas absolument une prioritĂ©, j’avais envie de commencer Ă  planter quelques arbustes pour dĂ©marrer la haie, et commencer Ă  remplacer l’envahissante vigne vierge. Avec les quelques travaux de terrassement dĂ©jĂ  effectuĂ©s pour dĂ©gager la fenĂȘtre, il fallait trouver une solution pour retenir la terre proprement et sĂ©parer la partie haie de la partie chemin.

Un plessis en noisetier

On trouve bien des idĂ©es pour retenir la terre dans son jardin, mais nous n’avons pas Ă©normĂ©ment de place, et je m’imaginait difficilement faire un muret de 50cm de large quand je n’avais dĂ©jĂ  pas beaucoup plus de 1m de largeur de terre Ă  retenir. Entre les recherches et les discussions ici et lĂ , on m’a donnĂ© l’idĂ©e de tresser un plessis, et puisque j’avais justement des noisetiers Ă  tailler, autant le faire avec ce bois. Le noisetier Ă  l’avantage d’ĂȘtre souple, et de ne pas se bouturer (ce serait dommage d’avoir les piquets qui se mettent Ă  pousser !!!).

J’ai donc commencĂ© par mesurer approximativement la hauteur nĂ©cessaire : 60-65cm. J’ai prĂ©parĂ© des piquets de 1m de long pour pouvoir les enfoncer assez profondĂ©ment. Les recommandations sur internet sont de mettre des piquets tous les 50 Ă  60 cm. Malheureusement, une fois toutes mes branches dĂ©coupĂ©es, je n’en ai pas assez : il faut des piquets bien droits si on veut pouvoir les enfoncer facilement, et ne pas avoir un plessis tout tordu. Mes branches n’offraient pas tant de parties Ă  la fois droites et suffisamment robustes.

Je commence un tissage, avec l’aide des filles de nos amis voisins. Mais rapidement il ne reste plus que des branches assez fines : elles sont longues donc j’en profite, mais pas question de faire toute la longueur de cette façon.

Pour terminer le travail, je profite de la taille du noisetier de chez mes parents : des branches un peu plus matures et plus droites que les miennes. Ce n’est pas encore assez haut Ă  mon goĂ»t, il faudra sĂ»rement que je retrouve un noisetier Ă  tailler, mais c’est suffisant pour commencer Ă  amĂ©nager la haie. Je peux ensuite rĂ©partir la terre un peu mieux derriĂšre le plessis. Ça fonctionne plutĂŽt pas mal ! ForcĂ©ment, je dĂ©range un peu les escargots et tout ce qui a pu s’installer dans le jardin : en remuant la terre, et en arrachant la vigne vierge, c’est inĂ©vitable. J’espĂšre arriver Ă  replanter rapidement des plantes un peu plus diverses.

J’espĂšre retrouver encore du noisetier pour augmenter encore un peu la hauteur, mais ça peut attendre quelques semaines.

De la bourrache

La bourrache peut ĂȘtre envahissante, si je ne le savais pas je peux le constater depuis que la premiĂšre a fleuri. Elle a donnĂ© une dizaine de rejetons, pour ne pas dire une vingtaine, j’en trouve toujours des nouveaux. Mais comme beaucoup poussaient sur le chemin, je les ai repiquĂ©s dans des petits pots… oĂč ils ont survĂ©cu quelques semaines, sans trop prospĂ©rer.

Le plant dans la jardiniĂšre, par contre, s’est bien dĂ©veloppĂ© et a donnĂ© des fleurs ! Quelle drĂŽle de fleur, tellement plus jolie vue de dessous…

Pour l’instant je n’ai pas de raison de limiter trop leur prolifĂ©ration, je prĂ©fĂšre la bourrache aux autres adventices. J’espĂšre que les feuilles pourront servir d’engrais ?

Premiers arbustes

J’ai passĂ© quelques heures sur Promesse de Fleurs et autres Truffaut pour savoir quels petits fruitiers j’allais bien pouvoir mettre dans ma haie. Parce qu’une haie c’est bien, mais pouvoir rĂ©jouir des petits gourmands c’est encore mieux 😋! Il y a environ 8m de long devant la maison, ce n’est pas nĂ©gligeable.

Entre les persistants et les caducs, ceux qui donnent des fruits Ă  l’Ă©tĂ© ou Ă  l’automne, ceux qui poussent vite et ceux qui poussent lentement, ceux qui ont besoin de soleil ou qui supportent la mi-ombre, sans compter ceux qui prĂ©fĂšrent les sols calcaires ou acides… difficile de s’y retrouver. Finalement, je regarde surtout la taille Ă  maturitĂ©… tout en me disant que si ça prend trop de place, je pourrai sĂ»rement tailler. Mais je finis par y aller un peu au hasard.

Un arbousier parce que c’est persistant et que ça a l’air bon. Un amĂ©lanchier parce qu’il paraĂźt que c’est vraiment bon (mĂȘme si ça risque de prendre de la place). Pas de feijoa parce que ça prend trop de place et qu’il en faudrait deux. Des pommiers colonnaires ? Pourquoi pas, mais c’est nettement plus cher et plus compliquĂ© Ă  choisir donc pas tout de suite. Je prend aussi un caseiller, entre le cassis et la groseille ça ne peut qu’ĂȘtre bon 😋.

Je vais garder l’hibiscus : mĂȘme s’il est un peu tordu, il donne de jolies fleurs et pendant longtemps, ça vaut la peine. Et le buddleia, bien sĂ»r, avec tout les efforts qu’on a fait pour qu’il survive, ce serait dommage de l’enlever.

Il restera de la place pour ajouter encore quelques arbustes un peu plus tard… cornouiller, sureau, et puis des mĂ»res et des fraises parce qu’il faut aussi des valeurs sĂ»res. Est-ce que tout ça arrivera Ă  pousser sur ces 8x1m ? đŸ€·â€â™€ïž On verra bien ! Ils sont si petits au dĂ©part…

Je reçois d’abord le caseiller, l’amĂ©lanchier et l’arbousier. L’emballage Promesses de Fleurs est trĂšs bien fait, et mĂȘme en ayant du terreau Ă  cĂŽtĂ©, les plantes n’ont pas l’air d’avoir trop souffert du voyage.

Une fois le terrain préparé, la plantation se passe trÚs facilement.

Je replante les bourraches Ă  cĂŽtĂ© de ces premiers arbustes, puisque maintenant j’ai un endroit qui ressemble Ă  un jardin pour les planter ! Il reste encore la bouture de seringat, que je compte laisser en pot tant qu’elle me semble fragile. Je ne sais pas si c’est une bonne idĂ©e, mais je ne sais pas non plus oĂč le planter 😅.

Je suis assez contente du changement, mĂȘme si j’ai hĂąte que tout ça soit recouvert de verdure ! Petit avant/aprĂšs pour finir :

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sandrine dit :

    Bonjour et bravo, le plessis de noisetier est trĂšs rĂ©ussi, il faudrait que je m’y essaie bourrache est excellente au potager car trĂšs mellifĂšre. Elle apporte des nutriments au sol et ses fleurs sont comestibles : la fleur de bourrache Ă©gaie la salade !

    Aimé par 1 personne

    1. Amy dit :

      Bonjour, et merci pour le commentaire ! Depuis j’ai eu encore plus de fleurs de bourrache, donc j’ai essayĂ© dans la salade, ça fait trĂšs joli mĂȘme si ça n’a pas un goĂ»t trĂšs prononcĂ© !

      J'aime

  2. Beau travail, ton plessis est super. Franchement, le rĂ©sultat est top! 👍

    Aimé par 1 personne

    1. Amy dit :

      Merciii 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.