Fin du chantier đŸ‘· (ou presque)

le

C’Ă©tait prĂ©vu, cette semaine a Ă©tĂ© assez courte pour les ouvriers, et au final j’aurais pu faire ce rĂ©sumĂ© dĂšs lundi soir. Au final, c’est Philippe qui a le plus travaillĂ© sur la maison cette semaine, profitant de ses vacances.

La façade terminée

En une seule journĂ©e, le dernier mur, celui cĂŽtĂ© rue, a reçu ses derniĂšres finitions, essentiellement autour des fenĂȘtres des WC. L’Ă©chafaudage a donc pu ĂȘtre retirĂ©. On voit donc beaucoup mieux ce que ça donne đŸ€©.

Le chantier est suspendu momentanĂ©ment, puisqu’il manque encore la porte d’entrĂ©e et les volets du rez-de-chaussĂ©e.

La porte d’entrĂ©e devrait arriver dans quelques semaines. IdĂ©alement il faudrait avoir dĂ©capĂ© et repeint les volets du rez-de-chaussĂ©e d’ici-lĂ , pour qu’ils puissent nous les poser en mĂȘme temps.

Avant / aprĂšs

La maison a Ă©tĂ© complĂštement transformĂ©e. De l’extĂ©rieur, Ă©videmment, le ravalement simple aurait dĂ©jĂ  suffi Ă  lui faire peau neuve. Mais avec l’extension, nous avons repensĂ© la circulation dans la maison. Alors oui, il manque encore quelques dĂ©tails, mais on peut dĂ©jĂ  se prĂȘter au jeu des photos avant/aprĂšs. Si, si, c’est bien la mĂȘme maison !!!

Pour l’intĂ©rieur, c’est un aperçu trĂšs incomplet. De toute façon, on pourra recommencer d’ici quelques temps… parce que c’est bien loin d’ĂȘtre terminĂ©.

État des lieux

Les ouvriers ont nettoyĂ© derriĂšre eux avant de partir. Il reste quand mĂȘme une masse de poussiĂšre dans la maison. C’est particuliĂšrement visible Ă  l’Ă©tage et au sous-sol, oĂč nous avions entreposĂ© nos affaires. Évidemment, le rez-de-chaussĂ©e est vide donc c’est moins gĂȘnant. Je note que ce qui Ă©tait rangĂ© dans le bureau semble avoir Ă©tĂ© plutĂŽt bien protĂ©gĂ© de la poussiĂšre. Il n’y avait rien de fragile Ă  part l’aspirateur tout neuf, qu’ils avaient soigneusement mis de cĂŽtĂ© et qui est reparti sans souci aprĂšs un petit dĂ©poussiĂ©rage.

Conseil pour la prochaine fois : mettre *vraiment* tout Ă  l’abri de la poussiĂšre, des taches et des chocs. IdĂ©alement dans des meubles ou dans des caisses.

À part la poussiĂšre, Ă©videmment il y a toutes les finitions des contours de fenĂȘtres qui seront Ă  reprendre. D’une façon gĂ©nĂ©rale, il reste beaucoup de travail Ă  l’intĂ©rieur.

🌿Pour le jardin, on avait laissĂ© les choses pas mal en friche, avec un tas de branches au fond, et des arbustes copieusement taillĂ©s qui ne donnaient pas l’impression d’ĂȘtre vivants. J’avais seulement demandĂ© qu’ils fassent attention Ă  la zone des boutures en pleine terre, et il y avait quelques plantes en jardiniĂšre. La plupart des plantes Ă©taient de cette sorte qui pousse toute seule sur un terrain vague, ou dans un vieux jardin Ă  l’abandon. J’avais fait mon possible pour les sauvegarder mais je n’allais pas faire un drame si elles se faisaient massacrer.

Ceci dit, il est probablement bon que les travaux finissent pour le dĂ©but du printemps. J’ai eu l’heureuse surprise de retrouver plusieurs plantes vivantes malgrĂ© les Ă©preuves qu’elles avaient subi.

Comme vous pouvez le constater avec les photos ci-dessous, la citronnelle a survĂ©cu Ă  l’Ă©crasement sous un fĂ»t Ă  eau 😬, probablement quelques centaines de kilos Ă  plein đŸ„Ž. Merveille de la crĂ©ation. PlantĂ©e en novembre, elle avait donc eu le temps de bien prendre racine !

Une bouture de seringat (sur deux) Ă  rĂ©ussi Ă  prendre 😃, repoussĂ©e dans un coin obscur mais relativement protĂ©gĂ©e derriĂšre le tas de bois.

Le maigre chĂšvrefeuille que j’avais mis en pot a l’air tout vigoureux et prĂȘt Ă  envahir le jardin. Mais le chĂšvrefeuille n’est pas mort non plus dans la haie, je l’avais relativement Ă©pargnĂ© en taillant la vigne et le lierre. Je n’ai pas vraiment besoin de plus de chĂšvrefeuille â˜ș.

Quant au fameux buddleia, il est probablement encore trop tĂŽt pour se prononcer, mais il a encore quelques feuilles et je n’ai pas perdu l’espoir. La petite bouture a aussi survĂ©cu. Elle n’est pas trĂšs bien situĂ©e donc je la mettrai peut-ĂȘtre dans un pot pour pouvoir la mettre au soleil sans risque.

Les noisetiers ayant Ă©tĂ© trĂšs peu taillĂ©s redonnent une couverture trĂšs agrĂ©able au jardin. Oui, le jardin est maintenant couvert de terre presque partout. Mais je suis sĂ»re que la nature va rapidement reprendre ses droits et reverdir tout ça, avant mĂȘme que j’aie le temps d’y mettre la main 😊.

Prochain Ă©pisode, le dĂ©capage des volets, et quelques autres travaux. À bientĂŽt !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. đŸ€© Effectivement, le changement de la façade est impressionnant 👏. Ton jardin est trĂšs prometteur, mais il faut cesser d’attaquer tes plantes Ă  coup de fĂ»t 😋

    J'aime

    1. Amy dit :

      Bonsoir et merci ! Oui je vais faire mon possible pour en prendre soin maintenant 😂, promis !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.