Chantier đź‘· semaine #5

le

Quand on rĂ©nove une vieille maison, on s’attend Ă  avoir quelques mauvaises surprises et Ă©carts de budget. C’est ce qui est arrivĂ© cette semaine, et nous avons pu apprĂ©cier le fait que les ouvriers et notre chef de chantier discutent avec nous sans attendre quand il y a une dĂ©cision Ă  prendre.

Le toit

Comme le mur Ă©tait bien montĂ© la semaine dernière, il n’y avait plus que le toit Ă  faire sur l’extension. L’idĂ©e Ă©tait de reprendre le bas du toit existant pour le prolonger.

En dĂ©couvrant les tuiles et en examinant le toit existant, les ouvriers ont vu plusieurs choses qui les ont amenĂ©s Ă  nous proposer de reprendre entièrement le pan nord du toit, ainsi que les bords : 1 – plusieurs chevrons Ă©taient en bien mauvais Ă©tat (voir la photo un peu floue avec un clou dans le vide…), 2 – le pan nord du toit Ă©tait lĂ©gèrement affaissĂ©, faisant des vagues. Visiblement, le versant sud est plus rĂ©cent et en meilleur Ă©tat : les tuiles sont moins grises, et n’ont pas non plus le mĂŞme style !

Mis mardi devant les faits, ils nous ont promis un devis le plus rapidement possible. Il s’agit de refaire le versant nord, de changer plusieurs chevrons, et de changer toutes les tuiles faĂ®tières et de rive. En attendant le devis, nous rĂ©flĂ©chissons rapidement . Les Ă©chafaudages sont bien sĂ»r dĂ©jĂ  en place, un gain de coĂ»t et de temps. Si le toit est mal en point, tĂ´t ou tard, nous aurons Ă  le refaire… donc en fait, ce serait mĂŞme dommage de ne pas profiter de l’occasion. Nous recevons le devis mercredi matin, et le coĂ»t n’est pas exorbitant. MĂŞme avec cet ajout, on reste en-dessous d’un devis que nous avions reçu avant pour les travaux (un devis sans le toit bien sĂ»r !).

Au passage, si comme moi vous ne savez pas exactement ce que sont les chevrons, les tuiles de rive etc, voici un petit schéma pour situer tout ça (merci Système D).

Bref, on se lance. On signe le devis pour les travaux supplĂ©mentaires. Et les ouvriers s’attaquent au toit. Avec toutes les giboulĂ©es de cette semaine, ce n’est pas le meilleur moment mais cela n’a pas l’air de les freiner. Ils bâchent le toit les premières nuits, jusqu’Ă  avoir posĂ© l’Ă©cran sous toiture, ou pare-pluie. Cette protection rĂ©siste mĂŞme Ă  la petite grĂŞle qui tombe juste au moment de notre visite samedi.

Depuis le couloir Ă  l’intĂ©rieur, on voit le toit recouvrir l’Ă©cran :

Depuis l’extĂ©rieur, d’en bas, on peu voir aussi qu’ils ont remplacĂ© l’ancienne gouttière. La maison prend forme. J’ai hâte de voir quand ce sera tout ravalĂ© !

Ă€ l’intĂ©rieur

Au sous-sol, les ouvriers ont pu ouvrir la nouvelle porte. La poutre n’est pas encore posĂ©e, l’Ă©tai reste donc en place en attendant. Au cours de la semaine, ils retirent les Ă©tais de l’escalier du dessus : on peut maintenant emprunter librement l’escalier du sous-sol, dont le coffrage n’est pas encore retirĂ©.

Au rez-de-chaussĂ©e, on attendait l’Ă©tude pour l’ouverture du mur salon-cuisine. Elle arrive le mardi… mais il y a une erreur ! L’ingĂ©nieur a oubliĂ© de tenir compte de l’Ă©tage (qu’il n’a pas pu visiter puisque l’escalier Ă©tait cassĂ©, mais quand mĂŞme). Nous lui signalons l’erreur tout de suite, et en parallèle notre entreprise fait de mĂŞme et lui renvoie les plans de la maison. L’Ă©tude corrigĂ©e arrive dès le lendemain, avec une largeur de poutre revue Ă  la hausse. Les prĂ©conisations sont assez impressionnantes : il s’agira de bien Ă©tayer pour supporter tout le poids du mur au-dessus, qui lui-mĂŞme supporte la toiture.

La longue poutre HEA arrive rapidement. Elle est peinte sur place avec un anti-rouille.

Ă€ l’Ă©tage aussi, nous pouvons maintenant librement monter lors de nos visites. La cheminĂ©e avait donc Ă©tĂ© retirĂ©e, crĂ©ant une nouvelle ouverture entre la chambre et le palier. LĂ  oĂą nous avions dĂ©truit le plafond, nous avons une bonne vue sur le dessous du toit. L’ancienne Ă©vacuation arrive maintenant juste sur l’escalier, ce n’est pas le moment de tirer la chasse 🤣 ! La cage d’escalier est franchement haute ! Elle sera Ă©clairĂ©e par un velux.

Le temps tourne clairement Ă  la pluie ces prochains jours. La prioritĂ© est Ă  finir le toit. Ils pourront ensuite travailler Ă  l’intĂ©rieur. Je ne sais pas s’ils pourront trop travailler sur la façade avec cette mĂ©tĂ©o.

MalgrĂ© les pĂ©ripĂ©ties de cette semaine, le chantier n’a finalement pas pris trop de retard, il va simplement durer un petit peu plus longtemps puisqu’il faut refaire le toit. Nous nous estimons heureux : le travail avance, la communication avec l’entreprise est constante, et il n’y a pas de soucis majeurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.