Chantier đŸ‘· semaine #3

Quand je regarde les photos de la semaine derniĂšre… je constate Ă  quel point les choses ont dĂ©jĂ  bien changĂ© ! Vous pouvez retourner voir : on voyait la dalle du rez-de-chaussĂ©e qui venait d’ĂȘtre coulĂ©e. Cette semaine, les murs sont montĂ©s d’un Ă©tage, et derriĂšre les murs les choses ont bougĂ© aussi.

Des murs qui montent

Le simple fait d’avoir les murs qui montent jusqu’Ă  la hauteur du plancher de l’Ă©tage donne une toute autre impression. Les emplacements de la fenĂȘtre du WC du rez-de-chaussĂ©e et des pavĂ©s de verre sont lĂ  : nous avons dĂ©cidĂ© de leur hauteur exacte seulement mardi, quand la question s’est posĂ©e naturellement 😅.

Vu d’un peu plus loin, on voit que la porte de l’Ă©tage sera bientĂŽt accessible. Le jardin tĂ©moigne de l’activitĂ© du chantier.

La fenĂȘtre du WC prend sa place plus ou moins Ă  l’emplacement de l’ancienne porte. De jour en jour, on la voit prendre forme. Le linteau est dĂ©jĂ  coulĂ© le mercredi :

On voit la mĂȘme Ă©volution Ă  l’emplacement des pavĂ©s de verre :

Une porte et un escalier

DerriĂšre ces murs, l’Ă©tape suivante est de faire passer un escalier. L’espace est limitĂ©, et il faut bien penser son dimensionnement. À ce moment, le chef de chantier demande Ă  Philippe de passer sur le chantier pour valider leur proposition. Il a de bons Ă©changes avec les ouvriers et le chef de chantier, pour prĂ©ciser la hauteur de l’ouverture pour la porte dans le salon, la forme de l’escalier, la hauteur du plancher suivant, etc. On peut encore dire que, pour l’instant, tout se passe bien !

On dĂ©cide de faire le plancher de l’Ă©tage lĂ©gĂšrement en-dessous de l’existant, pour garder une hauteur sous plafond assez gĂ©nĂ©reuse. DĂ©jĂ  que ce sera relativement Ă©troit, on va Ă©viter aux grands de se cogner la tĂȘte si possible 😄.

Cette semaine, les ouvriers ont donc dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© l’ouverture de la porte pour monter Ă  l’Ă©tage depuis le salon. Pour s’assurer de la soliditĂ©, ils ont coulĂ© 2 poteaux de bĂ©ton de part et d’autre, de façon que la poutre repose sur du bĂ©ton et non sur du mĂąchefer, moins porteur.

Le deuxiĂšme escalier est en cours de prĂ©paration. Le coffrage est encore entreposĂ© dans le salon. L’avantage de travailler dans une vieille maison, c’est qu’il n’y a rien Ă  abĂźmer, l’intĂ©rieur est presque autant un chantier que l’extĂ©rieur !

Je ne vais pas rentrer dans les dĂ©tails techniques de l’escalier, mais il fallait ĂȘtre vigilant, pour monter environ 3m de haut sur 3m55 de long, sans que ce soit trop raide. L’escalier fera donc un quart tournant en arrivant en bas, dans le salon. Mais il ne dĂ©passera pas sur le salon, on pourra installer une porte si nĂ©cessaire. Pour l’instant, nous n’en voyons pas l’utilitĂ©.

On peut ĂȘtre reconnaissant pour la mĂ©tĂ©o bien favorable ! Si ça continue comme ça, on peut espĂ©rer avoir l’Ă©tage presque fini la semaine prochaine. Le bulletin mĂ©tĂ©o prĂ©voit un peu de pluie jeudi, on peut ĂȘtre optimistes.

Avec la rentrée ce sera aussi un peu plus difficile de faire des visites quotidiennes, mais on va faire de notre mieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.