Sous-sol : un tableau blanc

Dans un atelier, s’il y a un Ă©lĂ©ment hyper-pratique qu’on pourrait facilement oublier, c’est le tableau blanc magnĂ©tique. Au sous-sol, le mur cĂŽtĂ© chaufferie est tout indiquĂ© pour l’accueillir : il est assez grand, et pas de meuble prĂ©vu. Seul hic : on a dĂ©jĂ  installĂ© une prise un peu trop centrĂ©e dessus… ce qui limite la place pour y positionner un tableau tout fait. En outre, un tableau magnĂ©tique de bonne qualitĂ© coĂ»te assez cher, facilement plus de 100€ si on veut dĂ©passer 1m de haut ou 1m20 de large. Bref, pour avoir un tableau digne de ce nom permettant un maximum de crĂ©ativitĂ© Ă  un tarif honnĂȘte… Philippe va tester une solution : la peinture.

Une peinture magnĂ©tique, puis une peinture blanche lissante, effet velleda, et le tour est jouĂ©. Il est mĂȘme possible de recouvrir toute la surface du mur ! Une autre possibilitĂ© aurait Ă©tĂ© de coller un film type velleda, mais le risque d’avoir des bulles, que ça s’abĂźme ou que ça se dĂ©colle nous a semblĂ© supĂ©rieur. La peinture nous a semblĂ© plus pĂ©renne. Bref, ni une ni deux, voici les pots commandĂ©s.

1. Préparation du support

Il valait mieux Ă©viter de peindre directement l’OSB, mĂȘme bien poncĂ©. Fin novembre, il a donc prĂ©parĂ© le mur, aprĂšs ponçage, en appliquant un papier de verre fin rĂ©cupĂ©rĂ© dans le grenier parental. Il a ensuite appliquĂ© un enduit de lissage.

2. Peinture magnétique

Peindre avec de la peinture magnĂ©tique est une expĂ©rience intĂ©ressante. DĂ©jĂ , le pot est bien plus lourd qu’un pot de peinture normale. Et la peinture est… magnĂ©tique, c’est-Ă -dire remplie d’une poussiĂšre mĂ©tallique, qui s’agglutine si vous approchez un aimant 😁. Ces particules sont assez difficiles Ă  nettoyer, et donc le rouleau utilisĂ© pour cette peinture ne pourra pas resservir.

Il est recommandĂ© sur le pot d’en mettre 3 couches pour avoir une bonne accroche des aimants. L’opĂ©ration s’Ă©tale donc sur plusieurs jours. PrĂ©voir une bonne aĂ©ration, ce genre de peinture a une odeur peu amĂšne.

Je n’ai pas les dimensions exactes du tableau, mais il fait minimum 4mÂČ. Je n’imagine pas en trouver un comme ça dans le commerce !

3. La peinture blanche

C’est une peinture spĂ©cialement prĂ©vu pour avoir l’effet velleda, Ă  mĂ©langer avec un durcisseur (le petit pot). Normalement une seule couche suffit, mais avec le peu qui reste, on tente une deuxiĂšme couche pour augmenter la blancheur. Si on en avait eu plus je pense qu’une deuxiĂšme couche partout ne serait pas de trop.

Quoiqu’il en soit, le rendu est plutĂŽt sympa. Le tableau est bien lisse… mĂȘme si on discerne un lĂ©ger grain. Il est fini depuis fin dĂ©cembre dĂ©jĂ . Il ne reste plus qu’Ă  l’essayer… quand les enfants pourront venir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.