DĂ©confinement et bilan

Comme vous avez pu le constater le blog est restĂ© en suspens depuis quelques mois. J’avais quelques obligations, et pour la maison, eh bien, la prioritĂ© Ă©tait aux travaux :-). J’ai repris ma veille dĂ©co mais je n’ai pas retrouvĂ© le temps d’Ă©crire, on verra plus tard.

Cela fait maintenant plusieurs mois que la maison est Ă  nous. Je n’ai pas vraiment fini de raconter comment nous l’avons achetĂ©e, mais peu importe.

Avant l’acquisition

J’ai dit que nous avions eu un coup de cĹ“ur en la visitant, en mai 2019. La maison avait Ă©tĂ© occupĂ©e depuis environ 50 ans par la mĂŞme famille, et la propriĂ©taire y Ă©tait restĂ©e seule ses dernières annĂ©es. Au milieu des objets accumulĂ©s et des vieilleries en tout sens, il fallait se projeter ! Voici quelques photos de Ă  quoi elle ressemblait…

Fort heureusement, nous n’avons pas hĂ©ritĂ© de tout le bazar. Ils ont seulement laissĂ© quelques meubles, et quelques jours avant de signer l’acte de vente, c’Ă©tait dĂ©jĂ  plus prĂ©sentable.

Nous avons pu garder une table et 4 chaises, ainsi qu’un bahut assorti. Ils ne sont pas forcĂ©ment Ă  notre goĂ»t, mais pour dĂ©marrer ça nous servira.

Oui, il faut toujours « se projeter »… il y a pas mal de travaux en perspective. Il y a des fuites Ă©videntes au dessus du salon, dans la salle de bain (cf la cuvette dans l’Ă©vier, mais pas que !). Tout est vieux et moche. Maiiis : la cuisine est très lumineuse, il y a de beaux volumes, un ravissant jardin, tout l’espace qu’il faut au sous-sol pour amĂ©nager un super atelier de menuisier, et 2 chambres Ă  l’Ă©tages dont une très lumineuse qui pourra faire un excellent bureau :-).

DĂ©tail : nous hĂ©ritons avec la maison d’un monte-escalier… dont je n’arriverai malheureusement Ă  tirer « que » 300€ par l’entreprise qui l’avait montĂ©e, Stannah (coĂ»t neuf : ~8000€). Les enfants (de nos amis voisins) l’auraient bien gardĂ© mais… ça encombrait beaucoup l’escalier.

Le monte-escalier, en parfait Ă©tat de marche…

Le jardin a aussi Ă©tĂ© dĂ©sencombrĂ©, et on a l’impression de se retrouver Ă  la campagne, mĂŞme s’il y a aussi eu un coup de fauche, tout a bien poussĂ© depuis.

Je vous passe la photo de la cabine de toilettes au fond du jardin… on est vraiment dans un autre monde.

C’est dans cet Ă©tat que nous la prenons en main, mi-novembre.

Premiers travaux : de la plomberie

La maison est ancienne et en mauvais Ă©tat. Mais les murs sont OK, le toit est OK. Nous savons que l’Ă©lectricitĂ© est Ă  refaire, et qu’il y a des fuites. Le salon manque un peu de lumière, et il y aura quelques amĂ©nagements Ă  faire, mais la prioritĂ©, c’est de rĂ©gler cette histoire de fuite. On dĂ©couvre assez rapidement d’oĂą elle vient : il suffit de tirer la chasse une ou deux fois pour que le plafond du salon… se mette Ă  goutter. Horreur. Je vous rassure, le plâtre est un assez bon filtre et nous n’avons pas les odeurs. Mais nous n’allons pas vivre avec un seau au milieu de la pièce ! Mieux vaut avoir un trou dans le plafond. On ouvre pour voir ce qui se passe plus prĂ©cisĂ©ment…

Je vous passe les images… mais en gros on a retirĂ© la vieille canalisation qui s’Ă©tait affaissĂ©e et fendue. Et on a installĂ© Ă  la place une canalisation toute neuve en PVC. C’est du bricolage, mais ça fera l’affaire le temps qu’on refasse entièrement la salle de bain.

Ensuite on a revu le cĂ´tĂ© salle de bains : le raccordement des Ă©vacuations, mais aussi une fuite sur le lavabo (hop, un siphon remplacĂ©). La baignoire, on n’en a pas besoin pour l’instant. Prochaine Ă©tape, moins urgente : l’Ă©vier de la cuisine, Ă  peine dĂ©jĂ  rafistolĂ©. Il fuit, mais pas trop, et pas dans le salon :-D.

Bonne nouvelle : le circuit de chauffage fonctionne, rien Ă  remplacer de ce cĂ´tĂ©-lĂ . La chaudière est relativement rĂ©cente (ça on l’avait vu avant). On a quand mĂŞme l’eau courante, mĂŞme de l’eau chaude. L’Ă©lectricitĂ© n’est pas aux normes, mais fonctionne quand mĂŞme.

Alors c’est sĂ»r qu’on va pas habiter lĂ  tout de suite. Mais dĂ©jĂ , on peut y passer du temps plus tranquillement.

Entre décembre et mars, nous avons commencé à voir des entrepreneurs, faire des devis, mieux réfléchir à comment organiser et réorganiser la circulation. Nous avons préparé des plans et peaufiné le projet.

Vu qu’on Ă©tait pas encore bien fixĂ©s sur l’ordre des travaux, pendant l’hiver, nous avons surtout fait du grand nettoyage, dans la maison et dans le jardin. On a creusĂ©, trouvĂ© des dalles, on a fait une petite allĂ©e dans l’entrĂ©e. On a taillĂ© la haie, en particulier pour retrouver l’accès Ă  la boĂ®te aux lettres. On a commencĂ© Ă  tailler les noisettiers aussi… et le confinement est arrivĂ©.

C’est un rĂ©sumĂ© un peu dĂ©cousu des Ă©vĂ©nements de cet hiver, je vous raconterai bientĂ´t ce qu’on a fait depuis le dĂ©confinement (de la casse ! de l’Ă©lectricitĂ© !).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.